« L’Afrique et le Climat: une Opportunité pour s’adapter et prospérer »

Avez-vous une question? +243 828981795

EN FR

Siège

République Démocratique du Congo

Email

contact@climatechangeafricaopportunies.org

Actualités
Acceuil - Actualités

Climate Change Africa Opportunities (CCAO) mobilise les femmes rurales et autochtones et plaide pour une action climatique sans discrimination de genre en République Démocratique du Congo


publié le 02-07-2021

Contexte du projet

Au Sud Kivu,  à l'est de la République Démocratique du Congo, le changement climatique affecte plus sévèrement les personnes les moins responsables des émissions de gaz à effet de serre et celles qui disposent des capacités les plus limitées pour s’y adapter en l'occurrence les femmes rurales et autochtones. Les femmes rurales et autochtones, en raison des rôles sociaux spécifiques qui leur sont assignés par nos sociétés et des discriminations auxquelles elles doivent faire face, sont doublement impactées par le dérèglement climatique. En effet, être une femme aggrave la vulnérabilité aux chocs climatiques, aux modifications de l'environnement et de l’économie, particulièrement en milieu rural, où les moyens de subsistance des femmes rurales et autochtones et de leurs familles dépendent en grande partie des ressources naturelles (eau, produits de la forêt, agriculture), fortement tributaires des aléas climatiques. Par ailleurs, les ressources et les options dont disposent les femmes rurales et autochtones pour s’adapter au dérèglement climatique sont fortement limitées par les inégalités qui les affectent.

C'est dans ce contexte que l'ONG Climate Change Africa Opportunities (CCAO) a initié ce projet de mobilisation des femmes et jeunes filles rurales et autochtones et des séances de plaidoyer auprès des autorités compétentes pour l'intégration du genre et de l’autonomisation des femmes rurales et autochtones, dans toutes les politiques et tous les programmes d’adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies face au changement climatique au Sud Kivu en République Démocratique du Congo.

Objectif global du projet

Contribuer à la promotion et au soutien  des politiques sectorielles prônant le genre et l’autonomisation des femmes rurales et autochtones dans les programmes, projets et actions d’adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies afin de renforcer la résilience des femmes rurales et autochtones au changement climatique au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo.

Objectifs spécifiques du projet

1) Faciliter le changement de comportement et améliorer la compréhension des femmes et jeunes filles rurales et autochtones ainsi que des communautés locales sur les inégalités de genre face au changement climatique, au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo;

2) Appuyer l'intégration du genre et l’autonomisation des femmes et jeunes filles rurales et autochtones dans les politiques et les programmes d’adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies face au changement climatique au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo.

Activités du projet

1) Organiser des séances de mobilisation communautaire et de sensibilisation des femmes rurales et autochtones sur  l'intégration du genre et l’autonomisation des femmes et jeunes filles rurales et autochtones dans les politiques et les programmes d’adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies face au changement climatique à Bukavu, Kabare, Walungu, Kalehe, Idjwi et Mwenga au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo;

2) Organiser des émissions radio diffusées de sensibilisation des communautés locales pour le changement des comportements et l'intégration du genre et l’autonomisation des femmes et jeunes filles rurales et autochtones dans les politiques et les programmes d’adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies face au changement climatique au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo;

3) Mener des actions de plaidoyer pour l'intégration du genre et l’autonomisation des  femmes et jeunes filles  rurales et autochtones dans les politiques et programmes d’adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies face au changement climatique auprès des décideurs à Bukavu, Kabare, Walungu, Kalehe, Idjwi et Mwenga au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo.

4) Suivi et évaluation des activités sur terrain.

Project challenge and environmental justice

Pour CCAO, la justice environnementale vise l’intégration des problématiques de genre dans les politiques et programmes d'adaptation, d’atténuation, d’accès et de transferts de technologies face au changement climatique. Celle-ci  doit s'opérer à trois niveaux : 1) par la reconnaissance et la prise en compte des impacts différenciés du dérèglement climatique sur les femmes et les hommes ; 2) la reconnaissance et la valorisation des savoir-faire et contributions des femmes rurales et autochtones aux stratégies d’adaptation et d’atténuation, et 3) le soutien à de véritables politiques de réduction des inégalités et d’autonomisation des femmes. La justice environnementale se connecte aux droits des femmes en ce sens que les effets du changement climatique sur les populations sont ressentis de manière inégale. Les plus démunis, notamment les femmes rurales et autochtones, qui constituent la majorité des personnes vulnérables, sont parmi les plus affectées au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo où les inégalités de genre face au changement climatique continuent de restreindre leur égal accès à la prise de décision, aux systèmes financiers formels, à la propriété foncière, à la santé reproductive, à l’éducation et à l’information, compromettant leur bien être ainsi que celui de leur famille et de leur communauté.

PARTENARIATS ET ALLIANCES CCAO